La brigade spéciale anti-corruption remet à l’OBR les marchandises saisies.

@Burundibwiza.co m mise à jour. Source : RTNB /

La brigade spéciale anti-corruption a remis mardi 24 décembre 2019 à l’Office Burundais des Recettes (OBR) poste Cibitoke,142 pagnes saisies à Mparambo dans la commune de Rugombo chez un fraudeur.

Comme l’indique le Commissaire Général de la police anti corruption Roger Ndikumana, ces pagnes en provenance de la RDC n’avaient pas de vignettes fiscales. Il a précisé que ces pagnes ont été saisis grâce à la collaboration de la police locale et la population qui leur a livré l’information.

Il demande aux commerçants de rompre avec la fraude parce que une fois appréhendés, ils payent des amendes énormes.
La plupart d’entre eux préfèrent abandonner leurs marchandises, a –t-il ajouté.

Si de telles marchandises sont saisies et que le propriétaire ne vient pas payer les taxes et les amendes, Roger Ndikumana précise que l’OBR va par après les vendre aux encheres, ce qui constitue une perte énorme chez le commerçant fraudeur. L’argent issu de la vente rentre au trésor public.

La brigade spéciale anti-corruption a également saisi dans les différents coins de Bujumbura les téléphones portables, des livres d’enseignement à l’ECOFO, des médicaments, des moustiquaires, des couvertures et des chaussures.

Les médicaments et les moustiquaires seront remis au ministère de la santé publique et de la lutte contre le Sida tandis que les manuels scolaires seront donnés au ministre de l’éducation. Les autres produits seront remis à l’OBR.

Roger Ndikumana dit que la brigade spéciale anti-corruption a des problèmes liés au manque de personnel suffisant pour organiser des contrôles sur toutes les frontières. Il lui manque également les moyens de déplacement suffisants pour arriver rapidement sur les lieux d’entrée des marchandises frauduleux ou là que se comettent d’autres délits connexes à la corruption.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *