Cérémonies de clôture de la semaine dédiée aux combattants édition 2019.

Burundibwiza.com mise à jour. Source : RTNB/

Les cérémonies de clôture de la semaine dédiée au combattant organisée par le Parti CNDD-FDD ont eu lieu samedi 16 novembre 2019, dans la vallée de Buhunda tout près de la rivière Muhunguzi, commune Mubimbi dans la province de Bujumbura. Les cérémonies ont été rehaussées par la présence du Chef de l’Etat en même temps Président du conseil des sages du Parti CNDD-FDD Pierre Nkurunziza.

Dans son allocution, le Chef de l’Etat a rendu hommage aux vaillants combattants qui ont pris le devant dans toutes les générations, pour se donner comme sacrifice pour l’intérêt primordial de la nation. “Ces vaillants combattants n’ont pas joui du fruit de leur abnégation mais ils ont permis aux générations suivantes de vivre en paix et d’atteindre un certain niveau de développement”, a t-il souligné.

Il a indiqué que la lutte armée est terminée et qu’aujourd’hui il faut accélérer vers la productivité pour développer le pays comme le thème l’indique bien ‘’j’ai été un vaillant combattant pour la paix, je serais un vaillant combattant pour le développement’’ a -t- il renchéri .

Selon Pierre Nkurunziza, l’honnêteté, le courage, la loyauté, le patriotisme et la bravoure sont des valeurs qui caractérisent l’unité des combattants sur le champ de bataille. Il a en outre souligné que depuis 4 ans à partir de 2015 où les aides étrangères ont été suspendues, certains membres du CNDD-FDD en collaboration d’autres gens mal intentionnés ont tenté de renversé le pouvoir mais en vain, le Burundi a propulsé un pas remarquable vers le développement.

C’est la période où le pays a financé les projets de développement communaux, les entreprises ont été construites et d’autres en cours de construction a mentionné le Président du conseil des sages du parti au pouvoir.

Le Chef de l’Etat a également fait remarquer que les 4 ans ont été une période exceptionnelle dans les annales du pays en général et du Parti CNDD-FDD en particulier pour plusieurs raisons: “Une nouvelle Constitution plaçant Dieu en première position a été votée ,financée par les burundais sans aide extérieure et promulguée par le Président de la République. Le Plan National de Développement a été élaboré par les burundais; la construction en cours du temple d’alliance avec Dieu ainsi que les enseignements sur les principes moraux de la société burundaise” pour ne citer que cela a-t-il insisté.

Pour le Chef de l’Etat Pierre Nkurunziza, la période de 2020 à 2027 sera consacrée par la montée remarquable et mesurable des travaux de développement du pays. Pour cela, il a exhorté les politiciens burundais à organiser des élections propres aux burundais sans ingérence étrangères.

Pour les hauts cadres du pays en même temps membres du parti au pouvoir, il leur a recommandé à bien assumer leurs responsabilités au cours de cette période pré-électorale et pendant les élections afin de lutter contre toute forme de malversation, car, une commission sera mise en place pour le suivi-évaluation des activités effectuées par ces derniers. Il faut laisser un bon héritage aux successeurs a- t-il souligné.

Selon le Secrétaire Général du Parti CNDD-FDD Evariste Ndayishimiye, ce grand jour est un privilège pour les vaillants combattants en vie pour faire une rétrospection sur le passé, le présent et la vie future du pays en général.

Evariste Ndayishimiye a en outre mentionné que depuis 1962 à 2002, il y avait 40 ans jour par jour pour que le Burundi a retrouvé les vaillants et héros combattants pour la restauration de la paix et la démocratie. Pour rappel, ces 40 ans que le peuple burundais a vécu dans le désespoir ressemble aux 40 ans que le peuple d’Israël ont vécu, lors du passage vers la terre promise a-t-il poursuivi.

Quant au Représentant des ex-combattants Bokasa Hermès, il a rappelé que la paix qui règne au Burundi est le sort des combattants qui se sont donné corps et âmes pour le rétablissement de la démocratie au Burundi. Il a en outre demandé la reconnaissance des œuvres des ex-combattants afin qu’ils soient représentés dans les institutions du pays. Et au Gouvernement, il leur a demandé d’élaborer la loi régissant les ex-combattants et le prime d’encouragement aux ex-combattants qui se démarqueront dans les travaux de développement du pays.
En marge de ces cérémonies les ex-combattants ont effectué un long défilé et le SG du parti CNDD-FDD Evariste Ndayishimiye a offert une vache à Patrice Ngendakumana, un ex-combattant qui ont bien géré les ‘’frais de démobilisation’’ car il a débuté le petit commerce et pour le moment , il est parmi les grands commerçants de Gitega qui achète ses produits à l’étranger.

Les cérémonies se sont terminées par la visite du Chef de l’Etat des huttes qui symbolisent l’abris des combattants pendant la période de guerre et le partage d’un repas composé d’aliments de base dont se nourrissaient les combattants pendant le maquis et les boissons qui leur servaient de rafraîchissement.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *