Les jeunes appelés à promouvoir la paix.

@BurundiBwizaActualité ( BBA ) Source : Ejoheza.org /

Le Ministère de la Culture et des Sports en collaboration avec le Centre Londonien de Sri Chinmoy Oneness Home Peace, a organisé vendredi 04 octobre 2019 en mairie de Bujumbura une course pour la paix dénommée « Sri ChinmoyOneness-Home Peace Run » à l’intention de la jeunesse Burundaise. C’était dans le cadre de promouvoir la paix, l’unité, l’amour et la fraternité dans leur esprit.

Initiée en 1987 par Sri Chinmoy d’origine Bangladais dans le but d’inciter la jeunesse du monde entier à être les partisans de la paix, de l’unité, de l’amour et de la fraternité dans leur pays « Sri Chinmoy Oneness-Home Peace Run » est organisée chaque année.

« La paix ne peut pas être promue sans la jeunesse. Les jeunes sont la base du développement durable », précise Raymond Niyonkuru, assistant du ministre de la culture et des sports. Il précise que  le souhait du gouvernement est que la jeunesse incarne la culture de la paix pour enfin grandir avec un esprit patriotique». De surcroît, dit-il, le gouvernement ne ménagera aucun effort pour soutenir des initiatives de la jeunesse visant à promouvoir et à consolider la paix.

Les élèves des quatre établissements scolaires ont pris part à cette course. Il s’agit de l’Ecole Fondamentale Rweza, le Lycée SCheppers Nyakabiga, le Lycée du Saint Esprit et Discovery School.

Dans leurs messages, les jeunes ont remercié les ancêtres pour avoir combattu pour la paix au Burundi. Ils ont notamment cité le prince Louis Rwagasore, le roi Ntare Rushatsi, etc. « Tous ensemble, nous voulons la paix et le développement durable au Burundi », ont-ils lancé.

De leur part, les directeurs de ces écoles ont remercié le gouvernement pour avoir organisé cette course. C’est le cas de Lucien Nahishakiye, directeur de Discovery School : « Je remercie le gouvernement du Burundi pour avoir accepté cette course étant donné que le flambeau de la paix 13è édition venait de terminer ». Selon lui, cela témoigne l’importance accordée à  la jeunesse dans la consolidation de la paix. Et d’ajouter que tout le monde, enfant, jeune, adulte de tout âge et toute catégorie confondue est concerné par la promotion de la paix. M. Nahishakiye appelle la jeunesse à ne pas prêter oreille aux détracteurs de la paix et de l’unité qui visent leurs propres intérêts. Il leur recommande plutôt de s’atteler aux travaux de développement.

Pierre Bell, un camerounais qui a fait un déplacement sur  Bujumbura pour participer à  cette course fait remarquer que la paix est le point de progrès. Selon lui, le flambeau de la peau véhicule un message d’amour entre les peuples, les cultures et les races. « Nous devons nous tenir main dans la main pour promouvoir la paix afin d’aboutir à un développement durable ».

Signalons que cette année « Sri Chinmoy Oneness-Home Peace Run» a débuté en janvier en Indonésie. Le Burundi est le 150ème pays à avoir accueilli cette course.

                                                                             Bruce Habarugira

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *