CNDD-FDD: la semaine dédiée au combattant est une occasion d’encouragement.

@Burundibwiza.com mise à jour. Source : RTNB /

Les cérémonies d’ouverture marquant la semaine dédiée au combattant se sont déroulées mercredi 13 novembre 2019 à la permanence nationale du parti CNDD-FDD à Bujumbura. Le thème de cette année est ” j’ai été un vaillant combattant pour la paix , je serais désormais un vaillant combattant pour le progrès”.

Dans le mot d’ouverture de cette semaine dédiée au combattant, le Secrétaire Général du CNDD-FDD, Evariste Ndayishimiye, qui a également évolué dans les rangs des combattants, a fait savoir que la date du 16 novembre restera gravé dans les mémoires des burundais en général et les bagumyabanga en particulier.

Evariste Ndayishimiye a fait savoir que le combattant de la démocratie a été vaillant au terrain de la guerre, il a lancé un appel à tout en chacun d’être vaillant dans la lutte contre la pauvreté.
Cette circonstance doit être pour les uns et les autres une occasion d’encouragement dans cette nouvelle lancée de la prospérité, a poursuivi le secrétaire général du CNDD-FDD.

Il a fait comprendre qu’il y a des courants maléfiques qui veulent faire plonger le pays dans la tragédie. A ceux là, il a indiqué qu’ils sont voués à l’échec car les burundais sont irrésistiblement engagés par la providence divine dans une nouvelle aire de paix et de prospérité.

A cette circonstance, un film faisant revivre la vie du combattant a été projeté et des témoignages sur les dures épreuves qu’a endurées le combattant ont suivi. La journée du combattant se déroule le 16 novembre de chaque année. La semaine du combattant se clôturera le samedi courant.

Une messe requiem en mémoire des combattants tombés sur le champ d’honneur s’est déroulée à paroisse de Muzinda. Les différentes autorités et autres étaient venus intercédés auprès du Seigneur pour ceux qui ont consacré leur vie dans lutte pour la démocratie mais aussi afin qu’ils puissent hériter la vie éternel.
Après cette messe de requiem, les cérémonies se sont poursuivies au cimetière de Mpanda pour le dépôts des gerbes de fleurs.

Le secrétaire général du parti CNDD-FDD , Evariste Ndayishimiye a prodigué des conseils leur demandant que ce qui s’est passé ne se reproduisent. Il a également invité les gens de participer aux élections pour élire eux même leur dirigeants qui mettront en avant l’intérêt de la population burundaise.

Durant la semaine dédiée au combattant, de telles activités seront organisées pour connaitre l’origines de toutes ces tueries afin de ne pas prendre à la légère tout ce qui se passe dans le pays.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *