Le 49ème Bataillon de l’AMISOM pose un geste humanitaire.

@BurundiBwizaActualité ( BBA ) mise à jour. Source : RTNB le 16.10.2019./ Le 49ème Bataillon de l’AMISOM récemment rentré de la Somalie a octroyé mercredi 16 octobre 2019 une assistance pécuniaire, en vivres et non vivres d’une valeur de plus de BIF 2 millions respectivement aux personnes âgées de l’Hospice Sainte Elisabeth de Gihanga en province Bubanza et aux orphelins du Centre Mère de la Providence de Carama en Mairie de Bujumbura.

Les personnes âgées de l’Hospice de Gihanga sont au nombre de 36, hommes et femmes et ont reçu de la part du 49ème Bataillon de l’AMISOM une aide constituée de riz, d’huile, de sucre, de savon en poudre et de savons de lessive ainsi qu’un une enveloppe de BIF 500 mille.

Le même geste de charité a été posé en faveur de 43 orphelins du Centre Mère de la Providence de Carama. La délégation du 49ème Bataillon de l’AMISOM a remis à ce centre une assistance en vivres et non vivres constituée de riz, de haricot, de grains de mais, de sucre, de l’huile, de soja, de savon en poudre et plusieurs cartons de savons de lessive.

Le Major Nsengiyumva Jean de Dieu qui était à la tête de la délégation a indiqué qu’en plus de leur mission de défendre l’intégrité territoriale et d’assurer la sécurité physique des citoyens, les forces de défense de sécurité assurent aussi l’assistance des démunies et des vulnérables, une valeur qui a toujours caractérisé, les ancêtres des burundais et qui reste à l’honneur chez les militaires, selon cet officier militaire.

Il a ajouté que ce geste a été posé pour soutenir ces centres qui s’occupent des gens incapables de subvenir à leur besoins. “C’est aussi pour montrer l’esprit d’amour et de cohésion et inciter les gens à renouer avec la valeur d’entraide mutuelle”, a précisé le Major Nsengiyumva.

Le Major Nsengiyumva Jean de Dieu chef de délégation de ces bienfaiteurs a également indiqué que le même geste sera posé en faveur de 4 familles des militaires qui ont perdu la vie sur le champ d’honneur en Somalie.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *